Vous consultez : Le Typhlophile / NOUVEAU REGARD POUR L’APHVL
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

NOUVEAU REGARD POUR L’APHVL

Quatre cannes blanches.

Dimanche 15 septembre 2019 à 10:50:25 HaE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'un livre pour enfant.
Une page de livre pour enfant réalisée sur du papier SwellTouch (thermogonflage). Procédé par lequel l'encre prend du relief lorsqu'on applique une chaleur.





Partager la page sur Facebook

Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / NOUVEAU REGARD POUR L’APHVL

5 février 2011

La Revue de Terrebonne
Pénélope Clermont

L'Association des personnes handicapées visuelles de Lanaudière (APHVL) devient maintenant l'Association des personnes handicapées visuelles du Sud de Lanaudière (APHVSL). Une petite lettre qui fait une grande différence.

Œuvrant depuis plus de 11 ans comme organisme à caractère régional, c'est-à-dire dans la grande région de Lanaudière, l'APHVL se voit maintenant dans l'obligation de restreindre son territoire d'intervention. L'association concentrera donc ses efforts dans le sud de Lanaudière, soit dans les MRC Les Moulins et l'Assomption.

Cette mesure a été prise à la suite d'une importante réflexion quant à l'avenir de l'organisme. En effet, le manque de ressources tant humaines que financières par rapport au vaste territoire à couvrir, en plus de l'épuisement et de l'essoufflement ressentis par l'équipe qui compose l'association, ont forcé les administrateurs à revoir le mandat et le nom de l'APHVL.

Il faut savoir que pour l'ensemble de Lanaudière, l'association reçoit 47 954 $, alors que les besoins réels sont de l'ordre de 195 378 $. Une situation qui, même si elle a été rapportée au bailleur de fonds, n'a jamais changé. En diminuant son territoire desservi, l'APHVSL assure ainsi sa longévité, bien qu'elle ait encore un manque à gagner de 84 578 $ par rapport aux subventions qu'elle reçoit.

Une décision difficile à prendre

Adoptées à l'unanimité dans le cadre d'une assemblée générale le 6 juin 2010, les modifications proposées ont été votées dans l'intérêt de tout un chacun, mettant ainsi à jour les objets de la charte de l'organisme. Le nombre d'administrateurs du conseil a également été revu à la baisse et passe de sept à cinq personnes.

«Nous ne balayons pas du revers de la main 15 années d'expertise et d'existence, mais avec notre contexte très difficile, nous ne pouvions plus nous permettre de poursuivre de la sorte», affirme Éloïse Tremblay, coordonnatrice de l'association.

À cet effet, les activités prises en charge par l'APHVSL se dérouleront dès maintenant dans le sud de Lanaudière. Les transports adaptés des deux MRC se voisinant et collaborant de belle façon, cela facilitera grandement les déplacements des membres de l'organisme. Ce temps récupéré permettra entre autres de travailler plus en profondeur les dossiers, d'informer davantage les membres et d'organiser des activités adéquates qui leur permettront de se rencontrer et d'échanger.

Par ailleurs, Mme Tremblay indique que le territoire nord de Lanaudière ne sera pas ignoré lors des activités de l'APHVSL. «Nous aurons une catégorie de membres hors territoire, assure-t-elle. Nous ne serons plus physiquement dans leur région, mais ils seront tout de même informés et invités lors des activités que nous organiserons.»

Nouveau nom, nouvelle image

Afin de marquer cette nouvelle ère, l'APHVSL a dévoilé son nouveau logo. L'image créée par Mélanie Paquet, résidante de Mascouche, rend bien compte de la mission de défense des droits et d'entraide de l'association. «L'œil représente la déficience visuelle, et les personnages témoignent de l'appui, du soutien et de l'encouragement que nous pouvons apporter, insiste la coordonnatrice. Avec ce nouveau logo et tous les changements apportés, nous espérons un nouveau départ pour l'organisme.»

Pour plus d'information sur l'organisme, il est possible de joindre la présidente, Marie-Josée Lorrain, au 450-474-8268.



Dernière mise à jour de cette page :  5 février 2011


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

C'est à la foire de Saint-Ovide (France), en septembre 1771, que Valentin Haüy vit des aveugles faire les clowns sous les quolibets et les rires de la foule. La vue de ces hommes impuissants, dégradés et ridiculisés le choqua profondément. Cet incident fut à l'origine de la campagne qu'il mena pour fonder ce qui fut la première école au monde réservée aux aveugles.

TyphloPensée

« Pour être heureux en amour, il faut n'être pas aveugle, mais savoir fermer les yeux. »

Anonyme

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 2 septembre 2019
© 1996/2019; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.