Vous consultez : Le Typhlophile / LaCriée : CONVENTION DE L'ONU SUR LES DROITS DES personnes ayant des limitations fonctionnelles
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

CONVENTION DE L'ONU SUR LES DROITS DES personnes ayant des limitations fonctionnelles

Quatre cannes blanches.

Jeudi 18 janvier 2018 à 02:57:35 HnE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'une machine Thermoform.
L'appareil, usuellement nommé Thermoform, est utilisé pour reproduire des dessins ou graphiques en relief. Sous l'effet de la chaleur, le papier plastifié, spécialement conçu, prend le relief de la maquette sur laquelle il est placé.





Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / LaCriée : CONVENTION DE L'ONU SUR LES DROITS DES personnes ayant des limitations fonctionnelles

27 juin 2009

Au nom du Gouvernement du Canada, il me fait plaisir de vous inviter à participer à la consultation en ligne sur la ratification de la Convention relative aux droits des personnes handicapées des Nations Unies (Convention).

La Convention est très importante aux yeux des Canadiens et des Canadiennes. Le Canada a signé la Convention en mars 2007, ce qui signifie qu’il a accepté d’agir de façon non contraire aux objectifs du traité. Le gouvernement du Canada cherche à compiler les opinions des Canadiens et des Canadiennes, en particulier celles de la communauté des personnes handicapées, en vue de décider s’il convient de ratifier la Convention. Ces opinions pourront également servir à définir les mesures que le gouvernement fédéral pourrait prendre après le processus de ratification de la Convention en vue de la mettre en œuvre.

La consultation en ligne est accessible à tous :

  • Le contenu du site Web pour la consultation en ligne est disponible, sur demande, dans les médias substituts suivants : gros caractères, braille, audio sur cassette, audio sur DC, fichiers de texte sur disquette, fichiers de texte sur DC, et DAISY.
  • La présentation du contenu a été simplifiée pour faciliter la navigation dans l’ensemble du site Web.

Plusieurs ressources sont disponibles sur le site Web afin de vous aider à formuler vos commentaires : instructions expliquant comment remplir les questionnaires, une section Foire aux questions, des liens vers des ressources utiles comme une version complète et une version en français simple de la Convention, de la documentation et beaucoup plus.

Exprimez-vous! Si vous voulez participer à la consultation en ligne, soumettez vos opinions sur le site Web, par courriel, par la poste, par télécopieur ou par téléphone. Tous les commentaires doivent avoir été reçus par le Bureau de la condition des personnes handicapées au plus tard à minuit (heure avancée de l'Est), le 31 juillet 2009.

N’hésitez pas à afficher le lien vers le site Web de la consultation sur votre propre site Web et à le partager avec ceux et celles qui pourraient être intéressés à participer à cette consultation.

Site Web de la consultation : www.rhdcc.gc.ca/consultations

Si vous avez des questions ou si vous avez besoin d’information supplémentaire au sujet de cette consultation, n’hésitez pas à communiquer avec nous :

Courriel : consultation@hrsdc-rhdsc.gc.ca

Téléphone :
819-994-0335 (région de la capitale nationale)
866-203-2426 (numéro sans frais au Canada) Si vous appelez hors de la zone d’appel gratuit, vous pouvez laisser un message pour indiquer votre nom, le motif de votre appel et l’heure à laquelle vous souhaitez qu’un agent communique avec vous pendant les heures d’ouverture des bureaux.
1 800 O-Canada : 1-800-622-6232
ATS : 819-934-6649

Télécopieur : 819­994­8634

Courrier postal :
Consultation auprès des intervenants
Bureau de la condition des personnes handicapées
A/s Relations intergouvernementales
Ressources humaines et Développement des compétences Canada
Édifice Bell
105, rue Hôtel-de-Ville
Gatineau (Québec) K1A 0J9

Nous avons hâte de recevoir vos commentaires.

Sincèrement,

Laura Oleson
Directrice générale par intérim
Bureau de la condition des personnes handicapées
Ressources humaines et Développement des compétences Canada


LaCriée, liste de distribution d'information générale concernant les déficients visuels est membre du partenariat de groupes consacrés à la déficience visuelle.

Pour recevoir dans votre boîte aux lettres ces derniers, lors de leur diffusion, envoyer un courriel à : lacriee-abonnement@yahoogroupes.fr.

 


Dernière mise à jour de cette page :  27 juin 2009


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

En ce 17 janvier de l'an de grâce 1823. Benjamin-Victor Rousselot, fondateur de l'Institut Nazareth, première école francophone en Amérique pour les aveugles, voit le jour à Cholet, village de Vendée en France. Il fait ses études au séminaire Saint-Sulpice et est ordonné prêtre en 1846. Toutefois, sa santé délicate et surtout la faiblesse de sa vue lui ferment la carrière de l'enseignement qu'il souhaitait entreprendre. Mais il accomplira une grande œuvre à son arrivée en Canada quelques années plus tard.

Saviez-vous que :

François Lesieur fut le premier élève de Valentin Haüy en 1784. Mendiant de seize ans et aveugle de presque la naissance, il hantait quotidiennement le porche de l'église de Saint-Germain. Valentin Haüy lui offrit un toit et ses premières leçons. Finalement, après 13 ans de travail acharné, Haüy réalisait une partie de son rêve soit de permettre aux personnes aveugles d'obtenir une instruction au même titre que les autre citoyens de son pays.

TyphloPensée

« L'accès à la communication à son sens le plus large est accès à la connaissance, et c'est d'une importance vitale pour nous si nous ne voulons pas continuer à être méprisé ou sous la tutelle condescendante des personnes voyantes. Nous n'avons besoin ni de pitié, ni de nous faire rappeler notre vulnérabilité. Nous devons être traités en égaux - et la communication est ce qui le permettra. »

Propos attribués à Louis Braille (Tiré de l'ouvrage : Louis Braille - L'inventeur du langage qui permit aux aveugles de lire par Beverley Birch.)

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 20 janvier 2012
© 1996/2018; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.