Vous consultez : Le Typhlophile / Braille maîtrise le procédé
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Braille maîtrise le procédé

Quatre cannes blanches.

Mardi 16 juillet 2019 à 22:34:41 HaE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'une calculatrice parlante.
Calculatrice parlant français permettant d'effectuer les opérations courantes de calcul. Elle est également munie d'une mémoire, d'alarmes ainsi que des fonctions de Date et Heure.





Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / Braille maîtrise le procédé

Des points! Louis était fasciné. On peut imaginer les enfants, timides et indécis dans leurs premiers essais, tandis qu'un murmure d'intérêt montait dans la salle, au fur et à mesure que les doigts exploraient les formes différentes, puis la montée de l'excitation tandis qu'ils se rendaient compte à quel point il leur était plus facile de distinguer celles-ci que les contours des grandes lettres en relief des livres auxquels ils étaient habitués.

Les exclamations et les remarques fusèrent; chacun avait une opinion; certains se sentaient intimidés à l'idée d'appren.de quelque chose de nouveau: c'était un peu compliqué. D'autres, au contraire, avaient l'impression que ce procédé serait plus rapide. En outre, non seulement ils pourraient lire, mais ils pourraient aussi écrire.

Tous furent d'accord que le système méritait d'être mis à l'épreuve, et on informa le capitaine Barbier que son «sonographe» serait adopté par l'institution en tant que «méthode auxiliaire d'enseignement».

Louis Braille et ses camarades étaient impatients d'apprendre cette nouvelle écriture. Avec sa vive intelligence et sa dextérité, Braille ne tarda pas à maîtriser le processus qui permettait de composer les mots à partir des sons figurés par des points. Il apprit le tableau de Barbier des combinaisons de points, et devint rapidement d'une grande habileté à se servir du matériel conçu par le capitaine pour écrire.

Ce matériel était simple mais extrêmement ingénieux. Il comprenait une règle plate comportant sept sillons de faible profondeur courant sur toute sa longueur. Pour «écrire», on plaçait le papier sur cette règle; solidaire de la règle, il y avait une attache mobile "curseur", perforée de petites ouvertures par lesquelles on pouvait former des points à des endroits précis du papier, grâce aux sillons. Points ou traits étaient pratiqués à l'aide d'un instrument pointu, un stylet, que l'on tenait par une grosse poignée ronde. Il suffisait de l'abaisser pour imprimer un point, qui apparaissait alors en relief sur l'envers du papier. Le scripteur se déplaçait de droite à gauche, si bien qu'en retournant la feuille on avait une écriture normale de gauche à droite.

Tout au long de l'hiver, les élèves travaillèrent avec enthousiasme sur l'invention de Barbier. Ils étaient fascinés à l'idée de pouvoir enfin écrire et d'être capables de pouvoir vraiment lire. Braille et Gauthier passèrent de nombreuses heures, en dehors des classes, à s'adresser mutuellement des messages pour s'exercer.

Éléments du sonographe de Barbier: les points s'étendaient sur une grille de six sur six. Les points indiquaient la position de chaque son dans la grille; il fallait compter les points de la première colonne pour trouver la bonne rangée, ceux de la deuxième pour trouver la ligne. C'est de ce système compliqué que Braille tira son idée des six points par lettre; par contraste, il apparaît comme un modèle de simplicité, de précision et d'économie.



Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

En ce 16 juillet de l'an de grâce 1913. Naissance à Montréal de Jean Cypihot, qui deviendra au cours de sa vie, un grand philanthrope pour le monde des aveugles québécois.

Saviez-vous que :

Louis Braille naquit le 4 janvier 1809 à Coupvray, petit village agricole de la banlieue Est de Paris. Il mourut à Paris, à l'âge de 43 ans, le 6 janvier 1852. C'est vers 1825 qu'il mit au point l'alphabeth qui, déshormais, porte son nom. Aujourd'hui encore, il est utilisé comme système de lecture et d'écriture par les aveugles du monde entier.

TyphloPensée

« Il vaut mieux être cocu qu'aveugle. Au moins, on voit les confrères. »

Guillaume Apollinaire

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 20 janvier 2012
© 1996/2019; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.