Vous consultez : Le Typhlophile / LOUIS BRAILLE - L'INVENTEUR
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

LOUIS BRAILLE - L'INVENTEUR

Quatre cannes blanches.

Mardi 13 novembre 2018 à 10:40:34 HnE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie de mains lisant le braille.
Le braille est le système de lecture et d'écriture pour les aveugles inventé par Louis Braille au début du XIXe siècle.





Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / LOUIS BRAILLE - L'INVENTEUR

Le buste de Louis Braille

Le monument de Louis Braille, oeuvre d'Étienne Leroux (1887)


Texte extrait de : l'encyclopédie Hachette.

Braille (Louis)

Éducateur français (Coupvray, près de Meaux, 1809 -- Paris, 1852).

Le nom de Louis Braille reste indissolublement attaché à l'invention d'un système d'écriture en relief permettant aux aveugles d'apprendre et d'acquérir une formation littéraire ou scientifique au même titre que n'importe qui. C'est pourquoi, l'histoire de l'homme, aveugle lui-même, est inséparable de la naissance de son procédé, d'où est issu la «méthode Braille».

Histoire

À l'âge de trois ans, Louis Braille se blessa aux yeux avec un outil de son père, maroquinier. Un an plus tard, il devint aveugle, et par la suite il ne conserva en lui aucune image visuelle précise.

Il fréquenta l'école du village, et s'y montra bon élève. À dix ans, il entra à l'Institution des jeunes aveugles de Paris dont le fondateur, Valentin Haüy (1745-1822), s'ingéniait à développer les capacités de ses élèves. Les moyens, cependant, restaient rudimentaires. On apprenait l'alphabet par le toucher, avec des brindilles assemblées en forme de lettre, et les livres dont on pouvait disposer étaient d'énormes recueils dont les caractères en étoffe étaient collés sur des feuilles de papier. À ces maîtres, Louis Braille apparut appliqué et intelligent. Se désolant toutefois des limites qui étaient imposées à la culture des aveugles, il chercha lui-même à mettre au point un code d'écriture fondé sur la représentation symbolique des lettres. Une première tentative de figuration des caractères par des triangles, des carrés et des cercles se solda par un échec. C'est alors que Braille, devenu entre-temps professeur à l'Institution des jeunes aveugles, entendit parler du système qu'un officier, Charles Barbier, avait mis au point pour permettre la lecture dans l'obscurité (1826). Ce procédé consistait à transcrire des signes conventionnels fort simples, traits et points, en formant des bosses dans un papier épais, à l'aide d'un poinçon. Barbier n'avait imaginé qu'un code très sommaire, qui permettait simplement aux soldats en campagne de lire et écrire des messages de nuit. À partir de cette ébauche, on pouvait aboutir à un alphabet complet. Braille le comprit aussitôt. En 1829, il publia Procédé pour écrire les paroles, la musique et le plain-chant au moyen de points, à l'usage des aveugles et disposé pour eux et en 1836, âgé de vingt-sept ans, il réalisa sa première transcription, en recopiant, selon sa méthode, des extraits de l'oeuvre du grand poète aveugle, John Milton. Il tenta de répandre son procédé, mais se heurta à des rivalités professionnelles et à des obstacles administratifs. Ses élèves, cependant, bénéficièrent de sa découverte. Il les initia à la musique ainsi qu'aux mathématiques en écrivant à leur intention un manuel d'arithmétique. Atteint de tuberculose, Braille supporta longtemps sa maladie, avec des périodes de rémission. Ce n'est que peu de temps avant sa mort, survenue en 1852, que sa méthode fut enfin reconnue.

Le procédé Braille
Il se compose de signes représentant les lettres et les signes de ponctuation; ils sont formés par des points en relief, au maximum 6: 3 disposés verticalement, 2 disposés horizontalement. Les ressources de ce système sont multiples.

Les chiffres et les signes mathématiques sont également représentés. Les calculs sont alors effectués au moyen du cubarithme, qui est un casier dans lequel on dispose les cubes portant les chiffres Braille. Les notes de musique sont figurées par les mêmes signes que les chiffres, en partant du chiffre 4. Ainsi, le do est représenté par le signe correspondant au chiffre 4, le ré par le signe correspondant au chiffre 5, etc. Braille a également tiré de son système une sténographie.

La tablette pour écrire le braille

L'écriture en relief est obtenue au moyen d'une tablette métallique portant de petites cuvettes, d'un cadre dans lequel on introduit le papier et d'une réglette portant deux ou trois rangées de fenêtres rectangulaires aux dimensions du caractère Braille. Le papier est introduit dans le cadre, et l'opérateur, en procédant de droite à gauche, pique les points correspondant au caractère, au moyen d'un poinçon, dans chaque cellule de la réglette. Il existe des machines à écrire le braille. De nombreux livres ont été transcrits en braille, la plupart par des personnes bénévoles. Malheureusement, de tels ouvrages sont très encombrants, l'écriture nécessitant du papier fort, et chaque caractère étant de grande taille (environ 7 à 8 mm de haut).

L'alphabet Braille est universel. Il a été adapté à toutes les langues et aucun système n'a encore été trouvé qui soit plus satisfaisant.


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

En ce 13 novembre de l'an de grâce 1745. Naissance de Valentin Haüy à Saint-Just-en-Chaussée, un petit village du sud de la Picardie.

Saviez-vous que :

Le système braille est le résultat de nombreuses recherches de la part de son auteur, mais on peut dire que, dès 1825 alors que Louis Braille n'a que 16 ans, la partie essentielle de son système est conçue.

TyphloPensée

« Et me demande pas d'être aveugle quand je vois
Personne ne peut rester sourd à des cris. »

Axelle Red

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 20 janvier 2012
© 1996/2018; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.