Vous consultez : Le Typhlophile / Accès + : guide de ressources
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Accès + : guide de ressources

Quatre cannes blanches.

Lundi 24 septembre 2018 à 23:55:10 HaE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'un afficheur braille et un clavier d'ordinateur.
Un poste de travail informatique adapté utilisant l'afficheur braille du PACmate en position de travail sous un clavier d'ordinateur.





Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / Accès + : guide de ressources

éd. par Jean-Marie Bergeron. Montréal : A.Q.A.S.E.P., 1995. 608 p.

R-302

Initiative de l'A.Q.A.S.E.P., l'Association québécoise des amis de la sclérose en plaques, le Guide Accès + est une mine d'informations facile à exploiter. On y retrouve, au début, une table des matières détaillée, des en-têtes en gros caractères répétés dans toutes les pages composant chacun des chapitres, des définitions utiles, des adresses, etc. Les chapitres sont divisés à l'aide de séparateurs de couleur, ces derniers permettant d'accéder rapidement aux sections qui nous intéressent. L'information sur les maladies et les déficiences, les associations, les organismes et le réseau de la santé et des services sociaux est présentée de façon claire et concise à l'instar de fiches ou de dépliants que l'on pourrait obtenir sur le sujet.

Ce sont autant de qualités qui en font un outil de référence fort agréable et facile de consultation. Malheureusement, la perfection n'étant pas de ce monde, on peut lui reprocher, cependant, un oubli majeur en ce qui concerne l'absence de centres d'adaptation et de réadaptation en déficience visuelle tels le Centre Louis-Hébert et ... l'Institut Nazareth et Louis-Braille. Publié et mis-à-jour annuellement depuis 1992, souhaitons, en ce qui nous concerne, que la prochaine publication nous répertorie d'autant plus que nous en avons avisé le personnel responsable de la recherche et de la rédaction.

(L.L.)



Dernière mise à jour de cette page :  11 juin 2000


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

En ce 24 septembre de l'an de grâce 1715. Mort de Dom Pérignon, devenu aveugle à la fin de sa vie, moine bénédictin de l'abbaye d'Hautvilliers, près d'Epernay, qui était chargé de l'exploitation des vignobles.

Saviez-vous que :

Charles Bonnet (1720-1793) Naturaliste et philosophe suisse, découvreur de la parthénogénèse (la reproduction sans fertilisation) et qui a élaboré la théorie de l'évolution. Bien que Bonnet était un avocat, sa vraie passion était les sciences naturelles. S'attardant d'abord à l'entomologie, il a étudié le comportement des aphides, et a découvert que l'insecte femelle pouvait se reproduire sans fertilisation par le mâle. En 1742, il a découvert que les chenilles et les papillons respirent par leurs pores, qu'il a nommées stigmates. Bonnet s'est ensuite intéressé à la botanique, en y étudiant les structures et les fonctions des feuilles.

Atteint de cécité, il s'est intéressé cette fois à la philosophie. Dans ses - Considérations sur les corps organisés - (1762), il élabora une théorie selon laquelle tout organisme femelle contient dans ses cellules sexuelles une quantité infinie d'individus préformés, entraînant l'immortalité et l'immuabilité des espèces. Dans la Palingénésie philosophique - (1769) il a élaboré l'idée que la Terre subi périodiquement des catastrophes universelles qui détruisent presque toutes les espèces vivantes, dont les survivantes accèdent au prochain stade évolutif. Bonnet a été le premier à employer le mot - évolution - dans un contexte biologique. Dans son - Essai de psychologie - (1754) ainsi que dans - Essai analytique sur les facultés de l'âme - (1760), il avait déjà entrevu la psycho-physiologie.

TyphloPensée

« Chez la plupart des hommes, l'incroyance en une chose est fondée sur la croyance aveugle en une autre. »

Georg Christoph Lichtenberg

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 20 janvier 2012
© 1996/2018; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.