Vous consultez : Le Typhlophile / Élaboration et application d'une grille d'évaluation de programmes d'éducation offerts aux enfants déficients visuels de 5 à 12 ans vivant avec une déficience intellectuelle de moyenne à sévère : essai.
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Élaboration et application d'une grille d'évaluation de programmes d'éducation offerts aux enfants déficients visuels de 5 à 12 ans vivant avec une déficience intellectuelle de moyenne à sévère : essai.

Quatre cannes blanches.

Vendredi 22 juin 2018 à 11:15:45 HaE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'une carte géographique en relief.
Partie d'une carte de l'Amérique du Sud réalisée sur du papier ThermoForm. Sous l'effet de la chaleur une feuille plastifiée prend le relief de la matrice.





Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / Élaboration et application d'une grille d'évaluation de programmes d'éducation offerts aux enfants déficients visuels de 5 à 12 ans vivant avec une déficience intellectuelle de moyenne à sévère : essai.

Dufour, Hélène. Sherbrooke : Université de Sherbrooke, 1994. 79, [7] p.

L-4037

Mémoire de maîtrise en éducation spécialisée visant à aider la sélection et l'amélioration de programmes destinés, comme le titre l'indique, aux enfants ayant une déficience visuelle et vivant avec une déficience intellectuelle moyenne à sévère.

Ce document s'adresse surtout aux intervenants du domaine de l'enseignement et de l'éducation spécialisée. Il soulève une lacune de taille dans le milieu scolaire : l'absence de programme spécifique pour la clientèle multi-déficiente ci-haut mentionnée. Or, on le sait le système scolaire repose sur des programmes. Essentiellement, un programme consiste en une description des contenus à acquérir et des aptitudes à maîtriser. Un programme vise également l'apprentissage de savoir-faire comportementaux dans les sphères d'autonomie personnelle, professionnelle et sociale de l'élève.

Dans les diverses écoles accueillant ces enfants qu'elle a recensées, l'auteure observait qu'aucun programme ne répondait spécifiquement à la déficience visuelle. Elle s'est demandée alors comment évaluer l'enseignement qui leur est offert ? En l'absence d'un programme et d'une grille d'évaluation comment savoir si l'enseignement est efficace, significatif et répond réellement à leurs besoins complexes ? S'inspirant d'une grille d'évaluation produite par Marc-André Nadeau, la chercheuse a vu la nécessité d'élaborer une grille d'évaluation destinée à la clientèle observée. À l'instar de tous travaux de recherche fondamentale et appliquée, après la théorie vient l'expérimentation. Elle a donc mis à l'épreuve son outil et procédé à l'évaluation d'un programme d'éducation pour enfants multi-handicapés de l'Institut canadien pour la déficience mentale en Ontario. Les résultats obtenus, positifs dans l'ensemble, sont discutés à la fin.

Document intéressant qui a le mérite de proposer un outil original pour une clientèle qui demande des techniques d'intervention particulières. Toutefois, il m'a semblé que l'on demande certains efforts au lecteur. Entre autres, on aurait pu apporter des repères plus précis dès le départ en regard de la portée géographique de l'étude. Citer seulement les noms d'organismes ne suffit pas, il faut indiquer minimalement le lieu où ils se trouvent. Par ailleurs, j'aurais aimé avoir la définition de programme telle que l'on la conçoit dans le milieu scolaire.

L.L.



Dernière mise à jour de cette page :  11 juin 2000


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

Au Québec, le nombre de jeunes handicapés visuels âgés de 5 à 21 ans est estimé, dans certains programmes gouvernementaux, à 5135 individus.

TyphloPensée

« Écouter, c'est encore voir un peu, pour l'aveugle. »

Paul Rougier - La première sonate

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 20 janvier 2012
© 1996/2018; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.