Vous consultez : Le Typhlophile / L'impact des aspects psychosociaux de la déficience visuelle dans le processus de réadaptation des personnes âgées.
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

L'impact des aspects psychosociaux de la déficience visuelle dans le processus de réadaptation des personnes âgées.

Quatre cannes blanches.

Dimanche 26 mai 2019 à 21:00:53 HaE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'une machine unimanuelle à écrire le Braille.
Principalement utilisée pour la re-transcription braille. Pendant qu'une main procède à la lecture, de l'autre, il est possible d'écrire. La Perkins Brailler a été inventée par un Américain Frank H. Hall à la fin du XIXe siècle. Un clavier de 9 touches permet de reproduire les 64 symboles braille et d'effectuer toutes les tâches requises pour l'écriture. De construction robuste, elle n'a à peu près pas connu de transformation majeure et elle est toujours en usage malgré l'avènement des systèmes informatisés.





Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / L'impact des aspects psychosociaux de la déficience visuelle dans le processus de réadaptation des personnes âgées.

Rondeau, Pierre ; Lachance, Danielle ; Gresset, Jacques. Longueuil : Institut Nazareth et Louis-Braille, 1996. 38, [2] p. ou 1 v. en braille abrégé complet ou 1 disquette d'ordinateur.

DIS-17 LB-72 L-5068

À peine une quarantaine de pages, ce document fraîchement publié, est très agréable à consulter : on souhaiterait presque l'avoir écrit ! Le contenu, la qualité de la langue, soignée et accessible, la présentation matérielle et intellectuelle en font un outil de sensibilisation intéressant et destiné particulièrement aux professionnels en réadaptation de la déficience visuelle. Il reste que des professionnels de d'autres secteurs de la santé et des services sociaux pourraient y puiser matière à réflexion dans le cadre de leurs interventions avec cette clientèle.

Cette recherche réalisée grâce à une subvention du Réseau de recherche en réadaptation de Montréal et de l'Ouest du Québec consiste en une revue de la littérature en regard de l'adaptation des personnes âgées à la déficience visuelle, spécifiquement en ce qui a trait aux variables psychosociales reliées, d'une part, au phénomène de vieillissement, et d'autre part, à celui de la déficience visuelle proprement dite.

Il ressort que malgré l'importance démographique des personnes de 65 ans et plus, il existe bien peu de modèles concrets et adaptés au contexte québécois permettant de tenir compte de leur réalité en terme des services de réadaptation. Pour se préparer à répondre à leurs différents besoins, les professionnels en réadaptation de la déficience visuelle devront, selon les auteurs, disposer d'une connaissance de base des problèmes reliés au vieillissement et à la perte visuelle ainsi qu'une compréhension des aspects psychosociaux de la perte visuelle, comme partie intégrante du processus de vieillissement.

Ils ajoutent, par ailleurs, que les professionnels devront adopter une approche créative qui pourrait inclure des services d'information à la famille et la fréquentation d'un groupe support afin d'influencer favorablement le processus d'adaptation à la déficience visuelle chez les aînés.

L.L.



Dernière mise à jour de cette page :  11 juin 2000


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

À l'époque de Louis Braille, on admettait rarement les petits aveugles en classe. Pourtant, Louis devint rapidement le premier de sa classe.

TyphloPensée

« Il faut se garder de trois fautes : parler sans y être invité, ce qui est impertinence ; ne pas parler quand on y est invité, ce qui est de la dissimulation ; parler sans observer les réactions de l'autre, ce qui est de l'aveuglement. »

Confucius - Entretiens

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 20 janvier 2012
© 1996/2019; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.