Vous consultez : Le Typhlophile / DESSIN
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

DESSIN

Quatre cannes blanches.

Jeudi 14 novembre 2019 à 20:00:28 HnE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'un livre braille.
Un livre braille. Une page imprimée conventionnelle donne environ 2,5 pages braille.





Partager la page sur Facebook

Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / DESSIN

Uldry, Gilles. Image en tête. [Genève : L'auteur], 1995. 254 p.

L-4198

L'auteur est artiste et enseignant au Centre des Libellules, une école qui dispense aux enfants aveugles et mal-voyants les outils nécessaires en vue d'une intégration dans une école régulière.

Fasciné par les images des jeunes qui fréquentent son atelier, Gilles Uldry nous relate ses rencontres avec Bruno, Ange, Marie-Pierre, Anne et Julien. À travers leurs dessins et leurs modelages, l'auteur découvre un monde différent, un monde tactile, résultat du vécu des jeunes ayant une déficience visuelle, de l'ensemble de tout ce que leurs doigts ont déjà rencontré et "entendu" et des solutions qu'ils ont découvertes pour pallier les carences de leur cécité.

Il en conclut que l'apport pédagogique doit permettre de perfectionner le toucher en tant qu'un des moyens au service de l'intelligence des enfants aveugles et mal-voyants. Les oeuvres présentées dans ce livre montrent de très belles images authentiques et personnelles produites par ces enfants. On perçoit la non-intervention de l'auteur dans la démarche créatrice des jeunes et des adolescents.

L.S.



Dernière mise à jour de cette page :  7 janvier 2001


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

François Lesieur fut le premier élève de Valentin Haüy en 1784. Mendiant de seize ans et aveugle de presque la naissance, il hantait quotidiennement le porche de l'église de Saint-Germain. Valentin Haüy lui offrit un toit et ses premières leçons. Finalement, après 13 ans de travail acharné, Haüy réalisait une partie de son rêve soit de permettre aux personnes aveugles d'obtenir une instruction au même titre que les autre citoyens de son pays.

TyphloPensée

« Si l’oeil ne contemple pas, l’oeil ne verra pas. »

Proverbe oubykh

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 23 septembre 2019
© 1996/2019; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.