Vous consultez : Le Typhlophile / ORIENTATION ET MOBILITÉ
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

ORIENTATION ET MOBILITÉ

Quatre cannes blanches.

Vendredi 22 mars 2019 à 18:28:23 HaE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'un afficheur braille et un clavier d'ordinateur.
Un poste de travail informatique adapté utilisant l'afficheur braille du PACmate en position de travail sous un clavier d'ordinateur.





Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / ORIENTATION ET MOBILITÉ

Hall, Gisèle ; Ratelle, Agathe ; Zabihaylo, Carole. Vers une nouvelle définition du signal sonore. Longueuil Institut Nazareth et Louis-Braille ; Montréal : Montreal Association for the Blind, 1996. 92 p.

L-4232 DIS-21 LB-82

Depuis déjà plusieurs années, des signaux sonores sont installés dans différents pays afin d'aider les personnes ayant une déficience visuelle à traverser une rue à des intersections régies par des feux de circulation. Leur utilisation a suscité et suscite encore beaucoup de controverses parmi les usagers potentiels et les spécialistes en réadaptation.

Depuis 1988, les usagers, les spécialistes en orientation et mobilité et les représentants des villes de Montréal et de Québec, ont eu à prendre position sur la question des signaux sonores. Cette position s'est clarifiée à la suite de recherches plus approfondies. Des principes d'utilisation et de fonctionnement sont maintenant dégagés à l'échelle provinciale et font l'objet d'un consensus auprès des spécialistes oeuvrant dans les centres de réadaptation et auprès des principaux organismes de promotion (INCA, RAAMM, RAAQ). De façon générale, tous les intervenants s'entendent pour favoriser l'utilisation des méthodes conventionnelles pour traverser les rues. On s'accorde ensuite pour ne promouvoir l'installation de signaux sonores qu'en dernier recours et moyennant des conditions qui garantissent la sécurité des personnes qui les utilisent. Finalement, tous désirent que le système à préconiser soit uniforme à travers le Québec et qu'il crée le moins de gêne sociale possible.

Le présent document fait état des accords de principes établis récemment entre les différents intervenants. Grâce à celui-ci, les auteures espèrent sensibiliser les ministères, les villes et les organismes décideurs pour que soient définies des politiques claires et uniformes en matière de signaux sonores qui garantissent la sécurité des personnes les utilisant.

LES AUTEURES



Dernière mise à jour de cette page :  7 janvier 2001


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

Charles Bonnet (1720-1793) Naturaliste et philosophe suisse, découvreur de la parthénogénèse (la reproduction sans fertilisation) et qui a élaboré la théorie de l'évolution. Bien que Bonnet était un avocat, sa vraie passion était les sciences naturelles. S'attardant d'abord à l'entomologie, il a étudié le comportement des aphides, et a découvert que l'insecte femelle pouvait se reproduire sans fertilisation par le mâle. En 1742, il a découvert que les chenilles et les papillons respirent par leurs pores, qu'il a nommées stigmates. Bonnet s'est ensuite intéressé à la botanique, en y étudiant les structures et les fonctions des feuilles.

Atteint de cécité, il s'est intéressé cette fois à la philosophie. Dans ses - Considérations sur les corps organisés - (1762), il élabora une théorie selon laquelle tout organisme femelle contient dans ses cellules sexuelles une quantité infinie d'individus préformés, entraînant l'immortalité et l'immuabilité des espèces. Dans la Palingénésie philosophique - (1769) il a élaboré l'idée que la Terre subi périodiquement des catastrophes universelles qui détruisent presque toutes les espèces vivantes, dont les survivantes accèdent au prochain stade évolutif. Bonnet a été le premier à employer le mot - évolution - dans un contexte biologique. Dans son - Essai de psychologie - (1754) ainsi que dans - Essai analytique sur les facultés de l'âme - (1760), il avait déjà entrevu la psycho-physiologie.

TyphloPensée

« Celui qui médite vit dans l'obscurité ; celui qui ne médite pas vit dans l'aveuglement. Nous n'avons que le choix du noir. »

Victor Hugo

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 20 janvier 2012
© 1996/2019; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.