Vous consultez : Le Typhlophile / Jour 3 des Paralympiques de Sydney : Basket-volley
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Jour 3 des Paralympiques de Sydney : Basket-volley

Quatre cannes blanches.

Mercredi 27 mai 2020 à 01:47:33 HaE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'un poste de travail adapté.
Un poste de travail adapté aux personnes aveugles utilisant : un afficheur braille PACmate et la revue d'écran JAWS. L'application actuellement en cours sur l'écran : Duxbury Braille Translator un logiciel dédié à la transcription braille.





Partager la page sur Facebook

Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / Jour 3 des Paralympiques de Sydney : Basket-volley

Basket-volley

Victoires faciles du Canada en basket et en volley

Montréal samedi 21 octobre 2000 (6 h 45).

L'équipe canadienne féminine de basket-ball en fauteuil roulant a facilement remporté son premier match préliminaire en disposant du Mexique 60 à 28. «Notre objectif était de marquer 60 points et nous l'avons atteint», de dire la capitaine de l'équipe, Chantal Benoît. « Nous avons joué une pression tout terrain dès le début de la rencontre et avons toujours été en contrôle du match», a ajouté Sabrina Pettinicchi, auteure de 5 points.

Invaincue depuis les Jeux de Barcelone de 1992, l'équipe canadienne a subi un premier revers en huit ans, cet été, aux mains de l'équipe américaine. Couverte d'or à plusieurs reprises, l’équipe canadienne ne manque pas de profondeur. D'ailleurs les 12 coéquipières ont contribué au gain face au Mexique. «Nous savons qu'à tout moment, une équipe peut gagner ou perdre ici. Nous avons bien joué, suivi le plan et sommes restées concentrées jusqu'à la fin. Le match a donné la chance à toutes les filles de jouer » de déclarer Benoît, celle que l'on qualifie de meilleure basketteuse en fauteuil roulant sur la planète. Dimanche, le Canada affrontera l'Allemagne.

Du côté masculin, les Canadiens ont connu leur match le plus facile du tournoi en disposant des Sud-Africains par la marque de 85-25. Ils présentent un dossier de trois victoires en autant de rencontres.

En volley-ball debout, le Canada a entrepris son tournoi en défaisant l’Australie en trois manches de 25-20, 25-19 et 25-12. « Le stade de 6000 places était plein et la foule encourageait évidemment les Australiens. C’était très impressionnant », de dire le volleyeur montréalais Jose Rebelo. « Nous n’avons pas joué à la hauteur de notre talent en début de rencontre. L’Australie est une équipe en développement et nous aurions dû gagner plus facilement. On va dire que c’était un bon match d’échauffement. » a-t-il conclu en ricanant. Les volleyeurs canadiens auront la tâche plus difficile dimanche et lundi alors qu’ils affronteront les Polonais et les Allemands, classés premiers et deuxièmes au monde.

-30-

Sabrina Pettinicchi est parrainée par Vincent Damphousse dans le cadre du programme Un but assisté de la Fondation Nordiques et de la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec.

À chaque jour, des IMAGES (gratuites) des compétitions peuvent être obtenues sur le satellite suivant: ANIK E2, TRANSPONDEUR 9A, (canal D pour les utilisateurs de la SRC) de 14h35 à 14h45 heure de Montréal.


  • Retour à l'index de la section

  • Fac ut videam (Faites que je vois)
    Le mot latin Fac écrit en braille. 
    Le mot latin Ut écrit en braille. 
    Le mot latin Videam écrit en braille.

    Éphéméride du jour

    Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

    Saviez-vous que :

    Charles Bonnet (1720-1793) Naturaliste et philosophe suisse, découvreur de la parthénogénèse (la reproduction sans fertilisation) et qui a élaboré la théorie de l'évolution. Bien que Bonnet était un avocat, sa vraie passion était les sciences naturelles. S'attardant d'abord à l'entomologie, il a étudié le comportement des aphides, et a découvert que l'insecte femelle pouvait se reproduire sans fertilisation par le mâle. En 1742, il a découvert que les chenilles et les papillons respirent par leurs pores, qu'il a nommées stigmates. Bonnet s'est ensuite intéressé à la botanique, en y étudiant les structures et les fonctions des feuilles.

    Atteint de cécité, il s'est intéressé cette fois à la philosophie. Dans ses - Considérations sur les corps organisés - (1762), il élabora une théorie selon laquelle tout organisme femelle contient dans ses cellules sexuelles une quantité infinie d'individus préformés, entraînant l'immortalité et l'immuabilité des espèces. Dans la Palingénésie philosophique - (1769) il a élaboré l'idée que la Terre subi périodiquement des catastrophes universelles qui détruisent presque toutes les espèces vivantes, dont les survivantes accèdent au prochain stade évolutif. Bonnet a été le premier à employer le mot - évolution - dans un contexte biologique. Dans son - Essai de psychologie - (1754) ainsi que dans - Essai analytique sur les facultés de l'âme - (1760), il avait déjà entrevu la psycho-physiologie.

    TyphloPensée

    « La science, comme l'amour, est aveugle. Voilà pourquoi elle se plaît à procéder par tâtonnements. »

    Jean O'Neil - Giriki ou le prince de Quécan

    Étymologie

    Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

    Un clin d'œil vers :

    Haut de la page.

    Politique d'accessibilité du site
    [Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
    [Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
    DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 22 décembre 2019
    © 1996/2020; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

    Pour vos commentaires et suggestions.