Vous consultez : Le Typhlophile / Jour 8 des Paralympiques de Sydney : Ces Canadiens briseurs de records
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Jour 8 des Paralympiques de Sydney : Ces Canadiens briseurs de records

Quatre cannes blanches.

Lundi 21 octobre 2019 à 08:11:10 HaE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'une calculatrice scientifique.
Une calculatrice scientifique parlant français. Celle-ci a été inventée par un québécois, Gaston Ozilot, durant les années 1980 et jusqu'à ce jour, elle est la seule à avoir ces caractéristiques.





Partager la page sur Facebook

Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / Jour 8 des Paralympiques de Sydney : Ces Canadiens briseurs de records

Ces Canadiens briseurs de records

La Presse
Sports Jeudi 26 octobre 2000 S6
PC
Sydney

Philippe Gagnon, de Chicoutimi, et trois autres nageurs canadiens ont brisés quatre records du monde, hier, aux Jeux paralympiques. Ils ont remporté autant de médailles d'or, aidant le Canada à porter à 30 son total de médailles à la piscine.

Gagnon a effacé son propre record au 100 mètres style libre et mis la main sur une deuxième médaille d'or. Benoit Huot, de St-Hubert, a gagné la médaille d'argent.

En tout, le Canada a gagné 10 médailles hier, six d'or, une d'argent et trois de bronze.

Le Canada détient le sixième rang au classement des médailles avec un total de 57 (21-19-17). L'Australie continue de dominer avec 96 (39-27-30).

Jessica Sloan, de Calgary, a répété l'exploit de Gagnon au 100 mètres féminin en battant son propre record pour mériter sa troisième médaille d'or. "Je voulais partir rapidement et prendre une bonne avance", a déclaré la nageuse qui s'entraîne avec les olympiens Joanne Malar et Curtis Myden.

La Torontoise Anne Polinario a gagné la médaille de bronze.

Au 100 mètres style libre pour amputées, Stephanie Dixon, 16 ans, de Caledon, Ontario, a dû se rallier pour devancer l'Australienne Melissa Carlton et établir elle aussi un record du monde. C'était également sa deuxième médaille d'or.

Danielle Campo, de Windsor, en Ontario, a aussi brisé un record mondial au 100 mètres style libre.

Au basketball, la formation canadienne féminine a défait la Hollande 42-23 et affrontera l'Australie en finale vendredi.

Quant à l'équipe masculine en fauteuil roulant, elle a défait la Suède 73-39 et affrontera la Grande-Bretagne en demi-finale jeudi.

En athlétisme, le Torontois James Shaw a gagné la médaille d'or au lancer du disque, Tracey Melesko, de Prince George, en Colombie-Britannique, a gagné celle de bronze au 200 mètres, et Jeff Adams, de Brampton, Ontario, l'a imité au 5000 mètres en fauteuil roulant.

DOC. #:20001026LA0150


  • Retour à l'index de la section

  • Fac ut videam (Faites que je vois)
    Le mot latin Fac écrit en braille. 
    Le mot latin Ut écrit en braille. 
    Le mot latin Videam écrit en braille.

    Éphéméride du jour

    Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

    Saviez-vous que :

    Charles Bonnet (1720-1793) Naturaliste et philosophe suisse, découvreur de la parthénogénèse (la reproduction sans fertilisation) et qui a élaboré la théorie de l'évolution. Bien que Bonnet était un avocat, sa vraie passion était les sciences naturelles. S'attardant d'abord à l'entomologie, il a étudié le comportement des aphides, et a découvert que l'insecte femelle pouvait se reproduire sans fertilisation par le mâle. En 1742, il a découvert que les chenilles et les papillons respirent par leurs pores, qu'il a nommées stigmates. Bonnet s'est ensuite intéressé à la botanique, en y étudiant les structures et les fonctions des feuilles.

    Atteint de cécité, il s'est intéressé cette fois à la philosophie. Dans ses - Considérations sur les corps organisés - (1762), il élabora une théorie selon laquelle tout organisme femelle contient dans ses cellules sexuelles une quantité infinie d'individus préformés, entraînant l'immortalité et l'immuabilité des espèces. Dans la Palingénésie philosophique - (1769) il a élaboré l'idée que la Terre subi périodiquement des catastrophes universelles qui détruisent presque toutes les espèces vivantes, dont les survivantes accèdent au prochain stade évolutif. Bonnet a été le premier à employer le mot - évolution - dans un contexte biologique. Dans son - Essai de psychologie - (1754) ainsi que dans - Essai analytique sur les facultés de l'âme - (1760), il avait déjà entrevu la psycho-physiologie.

    TyphloPensée

    « La jalousie est le plus horrible des aveuglements, et le fruit défendu sera toujours le meilleur. »

    Pamphile Lemay - Picounoc le maudit

    Étymologie

    Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

    Un clin d'œil vers :

    Haut de la page.

    Politique d'accessibilité du site
    [Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
    [Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
    DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 23 septembre 2019
    © 1996/2019; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

    Pour vos commentaires et suggestions.