Vous consultez : Le Typhlophile / Les Actes du Forum de l'U.M.A. - Juin 1997 - Atelier V. Prévention et diagnostic
Accès au contenu | Accès au au menu | Touches d'accès rapide du site

Les Actes du Forum de l'U.M.A. - Juin 1997

Quatre cannes blanches.

Dimanche 15 septembre 2019 à 08:41:50 HaE

Tournois d'échecs pour déficients visuels

Chercher sur le site

Interroger Google

Logo de Google.


Photographie d'une BraillePlace.
L'imprimante braille ou embosseuse BraillePlace, un produit Américain, est un appareil qui permet d'effectuer des impressions braille à gros volume. D'une rapidité approximative de 10 pages minute.





Partager la page sur Facebook

Typhlophile écrit en braille.
Une vitrine virtuelle à l'attention des AMIS DES AVEUGLES

Le Typhlophile / Les Actes du Forum de l'U.M.A. - Juin 1997 - Atelier V. Prévention et diagnostic

Table des matières

LES ATELIERS

Deuxième partie : Les grands défis

V. Prévention et diagnostic

Responsables de l'atelier :

  • Mme Julie-Anne Couturier, Institut Nazareth et Louis-Braille (Québec)
    Association des médecins ophtalmologistes du Québec
    Ordre des optométristes du Québec

Modérateur :

  • M. Daniel Doyon, parent

Secrétaire :

  • M. Michel Tremblay, spécialiste en réadaptation, Centre de réadaptation du Saguenay (Québec)

Table ronde avec experts :

  • Dr Michel Laflamme, ophtalmologiste, Hôtel-Dieu de Montréal (Québec)
  • M. Jacques Gresset, professeur agrégé, École d'optométrie de l'Université de Montréal (Québec)
  • M. Paul Tezanou, président, Association Nationale des Aveugles du Cameroun
  • Mme Julie-Anne Couturier, chef de programme en réadaptation, Institut Nazareth et Louis-Braille (Québec)

L'atelier :

Dans les pays européens, le diagnostic en rééducation visuelle est l'affaire des ophtalmologistes. Au Québec, il a été confié aux optométristes. Quoi qu'il en soit, d'un côté comme de l'autre de l'Atlantique, les deux grands Ordres professionnels ont rarement l'occasion de se rencontrer et d'échanger points de vue et expérience. Le Forum des pays francophones membres de l'UMA aura eu ce mérite de les réunir, pour le plus grand bénéfice des participants.

Objectifs de l'atelier :

  • Partage des résultats de la recherche au chapitre des causes de la déficience visuelle.
  • La prévention : ses réussites, ses échecs et ses défis.
  • L'importance du diagnostic et du traitement précoce sur la prévention des incapacités.

Découlant également de cet atelier


Fac ut videam (Faites que je vois)
Le mot latin Fac écrit en braille. 
Le mot latin Ut écrit en braille. 
Le mot latin Videam écrit en braille.

Éphéméride du jour

Aucune éphéméride en déficience visuelle pour aujourd'hui.

Saviez-vous que :

François Lesieur fut le premier élève de Valentin Haüy en 1784. Mendiant de seize ans et aveugle de presque la naissance, il hantait quotidiennement le porche de l'église de Saint-Germain. Valentin Haüy lui offrit un toit et ses premières leçons. Finalement, après 13 ans de travail acharné, Haüy réalisait une partie de son rêve soit de permettre aux personnes aveugles d'obtenir une instruction au même titre que les autre citoyens de son pays.

TyphloPensée

« La télévision, c’est le chewing-gum de l’oeil. »

Proverbe américain

Étymologie

Typhlophile tire sa racine de « typhlo » d'origine grecque et qui veut dire « cécité »; et « phile » veut dire ami, sympathisant, etc. Donc, Typhlophile veut dire l'ami des aveugles.

Un clin d'œil vers :

Haut de la page.

Politique d'accessibilité du site
[Certifier Bobby Approved (v 3.2). | Description]
[Validation HTML/XHTML du W3Québec | Valide CSS! | Ce document rencontre les conformités Valid XHTML 1.0 Strict]
DERNIÈRE MISE À JOUR DU SITE 2 septembre 2019
© 1996/2019; Le Typhlophile - Longueuil, Québec (Canada)

Pour vos commentaires et suggestions.