Les Actes du Forum de l'U.M.A. - Juin 1997

Table des matières

L'équipe de bénévoles

Ils ont servi de guides, de préposés à l'information et au dépannage et même d'infirmières et infirmiers. Ils ont couru de la gare aux aéroports, en passant par le métro et le Biodôme de Montréal; ils ont accueilli et escorté les visiteurs de 21 pays, veillé au bon déroulement de six repas pour quelque 300 personnes ainsi qu'aux collations en cours d'ateliers; ils ont facilité les contacts entre congressistes de divers pays. Enfin, ils ont en toute chose secondé le comité organisateur et pourvu aux mille et une nécessités, petites et grandes, de la vie quotidienne des congressistes, qu'ils soient voyants ou non, surtout lorsque ceux-ci se retrouvent en pays étranger. Chacun d'entre nous, quel qu'ait été son rôle lors de cette première rencontre des aveugles de la Francophonie, aura fait appel à leurs services, ne fût-ce que pour s'enquérir de l'emplacement d'une salle d'atelier.

L'initiative de mettre sur pied une équipe de bénévoles revient au Regroupement des aveugles et amblyopes du Montréal métropolitain (RAAMM), qui en a confié la réalisation et la coordination à Mme Colombe Boucher, elle-même nonvoyante. Avec un dynamisme et une énergie sans pareils, Mme Boucher a réussi à recruter des bénévoles efficaces et enthousiastes, femmes et hommes, dont plusieurs personnes handicapées visuelles.

N'oublions pas que, dans le mot "bénévole" il y a non seulement les mots "bien" et "vouloir", mais aussi - l'Expérience nous l'enseigne - le mot "voler"; en effet, du moins, le croyons-nous vraiment, nos bénévoles avaient des ailes!